ENSEIGNEMENT SUPERIEUR & BAISSE DEMOGRAPHIQUE : CHIFFRES CLES

L’enseignement supérieur en France se trouve à un tournant crucial, marqué par des projections démographiques contrastées.

D’ici 2030, le nombre d’étudiants devrait augmenter légèrement de 3,41% par rapport à 2023. Cette croissance modérée peut être attribuée à divers facteurs, tels que l’augmentation de la population en âge d’étudier et une plus grande reconnaissance de l’importance des diplômes pour l’employabilité. Toutefois, cette tendance positive ne sera pas durable.

En 2040, une baisse de 4,78% du nombre d’étudiants est prévue, annonçant le début d’un déclin plus marqué qui atteindra une diminution de 12,2% en 2050.

Ce retournement de situation est principalement dû à la baisse prévue de la natalité et aux changements dans la structure démographique de la population.

Les établissements d’enseignement supérieur doivent se préparer à ces fluctuations, en adaptant leur capacité d’accueil, leurs programmes et leurs infrastructures pour rester compétitifs et attractifs malgré la diminution du nombre de candidats potentiels.

Pour recevoir l’étude complète, remplissez le formulaire suivant.

L'autorisation CNIL est nécessaire pour l'envoi de mail ou de sms.
* Champs obligatoires